Banniere site webtransp 1

Fil  d'actualités

DI PARIS : Visites régionales

Lors de ces visites, nous avons pu mesurer la difficulté de fonctionnement des établissements franciliens avec énormément de stagiaires non validés pour l’habilitation du fusil HK (miradors) et le fusil à pompe (PEP). Ceci ayant pour conséquences d’occasionner des problèmes dans les divers établissements pour leur faire effectuer les nuits, une aberration de plus dans cette administration !! VIVE LA FORMATION EN 6 MOIS….NE PAS OUBLIER LES FONDAMENTAUX DU METIER DE SURVEILLANT...En savoir plus...

CP TOULOUSE SEYSSES : Des marchands de tapis

Lundi soir, une fouille sectorielle a été organisée, avec à la clé quelques téléphones et substances illicites retrouvés dans les cellules visées. Soit.... Hier, mardi, l'agent à la PEP voit arriver vers 18h, des agents non prévus pour effectuer la nuit. Leur présence est due à un 2ème soir de fouille ! Très bien, sauf que ...... et c'est là, la tristesse de notre encadrement, la fouille prévue le soir, avait été avancée dans la journée, car la direction ne pouvait se rendre disponible. Mais dans leur grande mansuétude, la directrice des ressources humaines et le chef de détention n'avaient tout simplement pas pris la peine d'avertir les agents prévus en renfort, de l'annulation de celle-ci ! Mais pourquoi faire, quelle utilité ?!?! Ces collègues ont pourtant fait plusieurs dizaines de kilomètres, voir centaines pour un, prenant sur leur vie de famille, pour s'entendre dire en arrivant: "ah ben, non, la fouille est annulée" ...En savoir plus...

CP LORIENT : Violente agression au QSL

Le lundi 13 mai vers 9h30 au CP Plœmeur/Lorient notre collègue Erwan a été victime d’une violente agression. Les faits se sont déroulés au QSL/Quartier Sortant. Un détenu connu pour son instabilité et ses divers incidents est donc passé à l’acte en portant plusieurs coups au visage de notre collègue. Nous apportons notre soutien le plus total à notre camarade et lui souhaitons un prompt rétablissement. Le professionnalisme, la rigueur qu’il met au quotidien dans sa mission de service public, l’a malheureusement encore une fois exposé à un déferlement de violence. Nous ne doutons pas que malgré l’épreuve tu nous reviendras avec une volonté restée intacte...En savoir plus...

CP MONT DE MARSAN : Les agressions s'enchaînent

Les agressions s'enchaînent III Ou allons-nous ??? Mercredi08 Mai 201.9 a eu lieu I'agression de notre collègue féminine sur le bâtiment CD2. Copieusement insultée lors du sondage de barreaux, la surveillante est revenue voir le détenu injurieux accompagné d'un collègLre afin de I'informer qLt'il faisait I'objet d'un CRt. Spontanément le détenu a asséné un violent coup de poing au visage de la surveillante qui se cogne également la tête contre le mur. Le collègue à proximité est rapidement intervenu afin cle maîtiiser l;agresseur. Par I'arrivée des renforts, la mise en prévention a pu se clérouler avec professionnalismà. Le SPS souhalte un bon rétablissement à notre collègue et...En savoir plus...

 

CP ANNOEULLIN : Etude d'un nouveau service

Alors que pendant des années sur le CP LILLE ANNOEULIN et surtout par la volonté de l'ancienne direction de vouloir séparer et écarter le personnel de surveillance a toute implication dans ce qui lui était directement concerné, la lettre de recommandation du directeur de l'administration Pénitentiaire aux Directeurs d'établissements et Directions inter-régionales d'octobre 2018 jetait un pavé dans la marre...En savoir plus...

EPSNF : 1 mois ferme

C’est en effet la peine à laquelle sont condamnés les surveillants de l’EPSNF qui n’ont plus la possibilité d’utiliser le cabinet d’aisance des vestiaires hommes depuis 1 mois. Et pour cause : les WC sont hors d’usage depuis le 17 avril dernier ! Le lavabo et la douche ne sont plus utilisables non plus, puisque l’alimentation en eau a été coupée. Pourtant, dès le 19 avril, le chef des travaux nous signalait que de nouveaux WC avaient été commandés… Selon que vous serez* surveillant ou détenu… Nous sommes aujourd’hui le mardi 14 mai et rien n’a été fait. Il fallait bien s’en douter, car quand il s’agit du personnel, la direction peut se permettre de nous fait attendre… En savoir plus...

CD CHATEAUDUN : Rien ne vaut la vigilance humaine

Il est vrai que dans un centre de détention comme Châteaudun, trouver des objets et/ou substances interdites ne sont pas rares, mais trouver un produit illicite sur l’enceinte pénitentiaire extra-muros l’est un peu plus. C’est ce qui est arrivé ce jour à Châteaudun ! Vers 9h15, une visiteuse s’est présentée à la porte d’entrée pour son parloir U.V.F. C’est au moment où un véhicule banalisé de la gendarmerie est entré dans le SAS, que celle-ci s’est mise à stresser. Alerté par son comportement suspicieux, l’agent « porte » a décidé de suivre les faits et gestes de cette personne...En savoir plus...

CD CHATEAUDUN : Agression

Il faut le reconnaître, le centre de détention de Châteaudun a vu son nombre d’agressions en forte baisse. Le S.P.S. ne peut que saluer les améliorations mises en place depuis plusieurs mois voire 1 an. Oui mais voilà, malgré ces améliorations, la population pénale ne change pas ! En effet, le 6 mai dernier, un premier surveillant du bâtiment B a été grièvement blessé au visage et plus précisément au niveau de l’œil. Venu prêter main forte aux personnels du bâtiment C, le premier surveillant bât B a subi un violent coup de poing lors de la distribution du repas, le blessant au niveau du front...En savoir plus...

LA VICTOIRE DE GREGORY 

L'Administration Pénitentiaire et son DAP prennent enfin une fessée ! Depuis trois ou quatre décennies, les conditions de travail des Surveillant(e)s ne cessent de se dégrader, notamment en ce qui concerne leur intégrité physique et morale, au point d'avoir atteint aujourd'hui un seuil très critique. Mais l'Administration Pénitentiaire et ses petits «oligarques» trop chers payés pour se réfugier dans l'immobilisme, et trop «valeureux» pour n'avoir qu'à user et abuser du Statut Spécial qui régit notre profession, réduisent toujours plus à néant, les moyens d'expression des Surveillant(e)s Pénitentiaires, mais aussi leurs Droits Syndicaux. Lors du mouvement de janvier 2018, le Directeur de l'Administration Pénitentiaire, tel un bureaucrate zélé, sous couvert de la Ministre de la Justice, a brandi l'arme du Statut Spécial pour punir près de 2000 Surveillant(e)s...En savoir plus...

CD TOUL : Informations aux personnels 

Le bureau SPS a tenu a soulevé 2 problèmes concernant le personnel auprès de la direcion qui nous a apporté une décision précise concernant ceux-là. D’une part, pour les surveillantes qui s’interrogeaient sur les chambres de nuit quand elles seront plusieurs, la réponse de la direcion est claire et sans ambiguïté. Tout le temps des travaux (2 à 3 mois) les 1er surveillants occuperont la chambre 2, les surveillantes devront occuper les chambres du rdc correspondant à leurs numéros de nuit. D’autre part, une note de service a été rédigé récemment sur l’uilisaion inappropriée des ordinateurs du BGD et l’accès à ceux-ci deviennent par la même limité...En savoir plus...

MA FONTENAY LE COMTE : Ivresse

Ce lundi après midi, de retour de son travail, un détenu, bénéficiant du régime de la semi-liberté, à réintégré l'établissement visiblement aviné et en colère... Ce dernier exacerbé par son état d'ébriété, a fait passer ses nerfs sur les personnels qui étaient de faction ce lundi. Insultes, menaces diverses, violences et tapages, il est décidé de mettre un terme aux agissements de l’énergumène, en équipant, les agents avec les tenues d'intervention...En savoir plus...

MC CONDE SUR SARTHE : Manif des familles de détenus...

En mars dernier, ici à Condé, deux surveillants étaient les victimes d'un odieux attentat terroriste, dans le cœur même, de l'établissement le plus sécurisé de France. Dès le lendemain localement et dans de nombreuses autres structures, le personnel avait exprimé des revendications pour plus de sécurité et notamment pour un contrôle strict des accès pour les visites des parloirs... Hier des familles de détenus ont refusé de se soumettre aux contrôles et fouilles réglementaires et légitimes pour accéder aux parloirs de l'établissement, ce mouvement de protestation dans le SAS d'accès s'est manifesté par un sit-in des visiteurs et visiteuses au niveau du portique de contrôle...En savoir plus...

MA REIMS : Projections inquiétantes 

Le mercredi 1er mai, le mirador a alerté la détention suite à des projections dans la cour des majeurs. Les agents se sont alors rendus dans le chemin de ronde et le patio, d'où nous avons récupéré comme d'habitude tabac et kebabs. En plus de cette projection, 2 lames de scies à métaux de 10 cm ont été récupérées sachant que quelques jours avant, nous avions eu la même projection...En savoir plus....

CP SEYSSES : Agression sur un èlève

Le 26 Avril 2019, lors de la réintégraton de la promenade sur la MAH1 , un détenu va se donner le droit d’agresser un élève! En efet, à l’ouverture de la ceellule, il va sortr violemment et pousser l’élève au niveau de la poitrine. L’interventon de cees ceollègues sera néceessaire pour maîtriser le détenu et metre fn à l’inceident! Le détenu sera amené au quarter disceiplinaire! Enceore une ceonséquencee de la surpopulaton pénale! Des agressions qui montent en flècehe sur le CP de ooulouse Seessses! ll est plus que temps de désengorger le CP...En savoir plus...

CP SEYSSES : Rencontre contrôleur

Le 23 avril 2019 à 15H30, le SPS était la seule organisaton syndicale à s'être déplacée pour être reçu par le contrôleur territorial venu en mission sur le CP de Toulouse Seysses pour la prise de foncton de notre nouvelle Directrice. Lors de cet entreten d’une heure, le SPS a détaillé et exposé l'ensemble des revendicatons des surveillants du CP: le manque cruel d’efectf, la surpopulaton carcérale, le féau des projectons, les trop nombreuses et injustiées sortes hôpital et les problèmes administratfs rencontrés avec les RH...En savoir plus...

REUNION DE TRAVAIL PISTOLET A IMPULSIONS ELECTRIQUES

Ce mardi 30 avril, avait lieu une réunion de travail multilatérale avec l'ensemble des syndicats représentatifs, et plusieurs intervenants de notre administration. Cette concertation avait pour but, de se déterminer sur la nécessité d'équiper les agents de pistolets à impulsion électrique. Il s'agissait aussi de se positionner sur : - Le choix des agents qui en seraient équipés, tenant compte des avantages et des inconvénients. - le type d'arme. - L’équipement. - Une expérimentation, et le choix du site. - Les formations à mettre en place. Les échanges entre syndicats et administration ont été riches en débats, et ont fait suite aux différentes informations transmises (ou pas) par chaque Organisation Syndicale. En ce qui concerne le SPS, il avait fourni un rapport très détaillé de plus de 11 pages. En savoir plus...

BOURG EN BRESSE : Découverte d'une lame de scie

Cette nuit du 1er mai, vers 3h du matin, un individu a pénétré dans le glacis côté CD2 et a projeté plusieurs colis ! 3 colis seront récupérés dans le chemin de ronde. Ont va découvrir plusieurs téléphones, une lame de cutter, mais la plus surprenante découverte sera cette LAME DE SCIE A METEAU DE PLUS DE 30 CM. Il faut lever le doute sur la possibilité d’autres objets pouvant mettre en périls la sécurité des personnels et de l’établissement...En savoir plus...

MC ST MARTIN DE RE : QD QI rime avec chienlit

A force de laisser pourrir certaines situations avec notamment un détenu en particulier, le Quartier Disciplinaire de la Maison Centrale Saint Martin de Ré est devenu un lieu quelque peu infâme. Il est vrai que les verrues sont difficiles à traiter à distance ou derrière un bureau et surtout sans traitement efficace. Dans son tract du 17 janvier 2019 le SPS avait pourtant indiqué que le "QD/QI" était une véritable "poudrière" prête à exploser ! Combien faudra-t'il encore de feux de cellule, d'insultes, de menaces de mort à l'encontre des agents, de leur famille ?, et tout cela par un seul individu qui a très bien compris le système dans lequel il est conforté...En savoir plus...

CP SEYSSES : Retour à l'envoyeur BIS

Déjà le 17 mai 2017, la direction locale diffusait sa note de service faisant obligation aux Surveillants de ramasser des colis dans le chemin de ronde...En savoir plus....

SAINT SULPICE : Double peine

Le CD de Saint-Sulpice la Pointe a connu une fois de plus un week-end bien agité ..... Le gradé de service, en ce dimanche de Pascal, a été menacé de mort et copieusement insulté à plusieurs reprises !!! Ce qui démontre l’évidence même que le profilage des détenus présents sur le site est tout simplement scandaleux ...... Il serait plus que temps que certaines personnes chargées de l'orientation agissent enfin de manière professionnelle !!! Plus de Place à l’amateurisme quand il s’agit d’assurer la sécurité du personnel et des intervenants extérieurs !!! L’affectation mécanique sans aucune conscience rigoureuse n’en saurait être que « criminel ». En savoir plus...

E.S.P, ENFIN ! Le SPS a semé, le SPS récolte !

Le 25 octobre 2016, Jean-Jacques URVOAS, Garde des Sceaux annonçait un plan en faveur de la Sécurité Pénitentiaire avec, notamment, la création des Équipes de Sécurité Pénitentiaire. Cette annonce constituait, incontestablement, une réponse partielle aux revendications nationales du SPS qui a été le seul à se battre depuis des années pour : - La création d'une « Police Pénitentiaire » dénommée dans les annonces du Ministre « Équipe de Sécurité Pénitentiaire ». - L'armement des agents en missions extérieures (transferts et extractions médicales), le tout vérifiable dans plusieurs professions de foi relatives aux élections professionnelles passées...En savoir plus...

DEMANDE DE TRANSPARENCE MOYENS SYNDICAUX

À la suite du résultat des dernières élections professionnelles, nous avons eu l'occasion, à plusieurs reprises, de nous entretenir à propos des Droits Syndicaux dans l'Administration Pénitentiaire, notamment en ce qui concerne les moyens fixés par le protocole AP 2005. Quelque soit le sort qui sera désormais réservé à ce protocole, comme vous le savez, je suis d'abord et avant tout, très attaché à la transparence des moyens qui sont réellement utilisés par rapport aux droits, afin que l'on puisse vérifier que les organisations syndicales soient traitées sur un pied d'égalité.... En savoir plus...

FLASH INFO CAPN Agent de Condé et Vendin

Suite à son intervention auprès des services de la DAP le 9 avril dernier, le SPS vous informe que les agents affectés à la M.C de Condé sur Sarthe se verront attribuer 2 points par année de présence (avec un max de 20 points) dans leur cotation à partir de la 6° année de présence, dés la prochaine CAPN de mobilité prévue du 14 au 24 mai 2019. En ce qui concerne les agents affectés à la M.C de Vendin le Vieil et après vérification, le bureau RH4 n’a relevé aucun bénéficiaire dans les conditions requises pour la prochaine CAPN..En savoir plus...

LORIENT INTERSYNDICALE : Audience DI

Le mardi 16 avril 2019, l'Intersyndicale du CP Lorient/Ploemeur s'est rendue à la Direction Inter régionale de Rennes. Nous avons été reçus par la nouvelle Directrice de la DISP de Rennes Madame HANICOT . Lors de cette rencontre, nous avons présenté et défendu notre plate-forme revendicative locale. Nous avons principalement évoqué le problème récurrent des vacances de postes et les longues absences d'agents fragilisants nos fonctionnements. Nous avons demandé d'urgence une solution pour l'équipe technique, en souffrance de 2 personnels (1 Directeur/ 1 Adjoint) sur un effectif de total de 4 ! Nous avons comparé notre effectif actuel (2 à Lorient) avec notre voisin le CP Brest (6 à Brest)...En savoiir plus...

CP SEYSSES : Les dents de la MAH1

Le 17 Avril 2019, un détenu affecté aux cuisines provoquera tôt dans la matinée une bagarre en salle d’attente lors du mouvement vers la cuisine. Ce détenu énervé sera renvoyé en cellule afin d’apaiser les tensions et de ramener le calme en détention! Malheureusement, il sera de courte durée. En effet celui-ci ne cessera de tambouriner à la porte de sa cellule pendant plus de 15 minutes! La première surveillante du bâtiment décide donc d’aller voir le détenu afin de la calmer, elle demandera à plusieurs agents de l’accompagner! A l’ouverture de la cellule, les surveillants et la chef découvrent le détenu torse nu, il a volontairement jeté des détritus sur le sol et a versé un produit visqueux sur le sol afin de rendre compliquer l’accessibilité à sa cellule...En savoir plus...

 

CP SEYSSES : Y a t-il un pilote sur la MAH1 ?

Le vendredi 5 avril 2019, un groupe de détenus rentre du parloir famille. Le mouvement promenade est déjà commencé, la surveillante socio leur demande donc d’aller en salle d’attente… fonctionnement normal et habituel, enfin peut-être pas sur la MAH1 !? Car un détenu arrivé sur SEYSSES en MOS et donc bien connu du personnel de l’établissement pour ses fréquents « allers-retours » sur les 2 bâtiments, en a décidé autrement !! Il invective même le groupe de détenus présent « c’est bon les gars, on va en promenade ! » La Surveillante lui répétera qu’il doit se rendre en salle d’attente ! EN VAIN, il fonce littéralement sur la Surveillante. Au point même de se retrouver quasiment tête contre tête avec elle, elle le repousse de la main et lui demande de reculer car il est trop proche d’elle...En savoir plus....

MC CLAIRVAUX : Emplois fictifs

Depuis quelques jours, les agents ont pu constater que le tournage du film Les sauvages pose un gros souci d'organisation. Entre la Maison Centrale devenue pratiquement un hall de gare et les motorolas saturés des discussions entre les agents détachés pour cette manifestation, il devient de plus en plus difficile de travailler correctement. Le S.P.S. s'interroge sur la pertinence de retirer des agents de détention pour encadrer ce tournage. N'y a-t-il aucun poste fixe disponible? Le S.P.S. n'a pas le souvenir que ce poste de surveillant infra ou de dispo infra ait été soumis à un appel d'offre. Une nouvelle réglementation a-t-elle fait son apparition ? N'est-il pas normal de faire un appel d'offre au lieu de proposer ces postes aux amis ? Le copinage est-il de nouveau revenu à la mode ? En savoir plus...

MC CLAIRVAUX : Perchés sur le toit !

Le mercredi 10 Avril 2019 à 18h00, deux personnes détenues ont eu la riche idée de se percher sur le toit des préfabriqués sur la cour de sport. Après moult insultes et bravades, ils sont finalement descendus de leur perchoir après l'arrivée des ERIS vers 21h00. Le S.P.S. tient à remercier les agents de détention qui ont géré l'incident. Le S.P.S. tient à remercier les agents qui se sont rendus disponibles afin d'aider leurs collègues. Le S.P.S. remercie également la direction qui a géré l'intendance. Le S.P.S. tient tout particulièrement à féliciter la chef de détention pour son professionnalisme dans la gestion de crise...En savoir plus...

CP SEYSSES : Tentative d'évasion déguisée...

L’urgence médicale peut se définir comme : « la perception de toute situation empirant rapidement, ou susceptible de le faire sans intervention médicale ou même avec...» Les faits: Lors d'une énième extraction médicale du CP de SEYSSES, un détenu, sous perfusion, attaché au lit d'une seule main pour faciliter la consultation, a pris la fuite en un instant en faisant glisser sa main de la menotte et en enlevant sa perfusion. Immédiatement, les 2 Surveillants ont poursuivi ce fuyard hors du box et l'ont intercepté à 400 mètres environ de son lieu de consultation. Enfin maîtrisé, le retour sur place ne se fera pas sans mal, pour cause la résistance de ce soit disant malade, simulant même des malaises. Suite à cet évènement, le gradé du CP sera immédiatement averti de l'incident. Par la suite, le personnel de l'hôpital aidera et permettra de maintenir le forcené...En savoir plus...

CP MONT DE MARSAN : Désinformation

Lors du CTS du premier Avril, le SPS avait mit à l'ordre du jour la gestion des détenus dangereux. Ce point était surtout une réflexion ouverte pour essayer d'anticiper et de tirer les leçons de la dernière grosse agression qu'a subit notre collègue. Réfléchir également aux évènements qui noircissent l'actualité pénitentiaire. Fidèle à ces traditions, le CP de Mont de Marsan par l'intermédiaire du major de la MA1 et du Directeur sécurité, ont propagé des propos déformés du SPS. Ceci, soit pour discréditer notre organisation syndical, soit pour rester dans une routine de fonctionnement. Comme dirai l'organisation Force ouvrière Montoise, il n'est pas bon de rester dans la cristallisation et le marasme. Nous devons créer une émulation et du dynamisme... Effectivement, pour éprouver ces nouveaux sentiments chers messieurs de l'encadrement, vous devriez peu être changer de secteur, voir d'établissement...En savoirr plus... 

CD BAPAUME : Journée portes ouvertes

La période est propice aux portes ouvertes...En savoir plus...

SAINT MARTIN DE RE : Dur dur d'être un détenu

Ce début de semaine un ingérable notoire de la Maison Centrale de Saint-Martin de Ré est récemment venu prendre du recul au Quartier d'isolement (QI), à sa demande, suite à des contrariétés "professionnelles". "Jordy" (prénom d'emprunt afin de garder bien entendu l'anonymat du détenu concerné), après s’être fait virer et/ou démissionnaire d'une dizaine de postes en seulement quelques mois, bénéficie d'une sortie "voile" au port des Minimes à La Rochelle ! Oui oui, vous avez bien lu : de la voile !!! Des mauvaises langues et des esprits rotors penseraient qu'un détenu placé au quartier d'isolement ne devrait pas bénéficier d'une activité récréative à l'extérieur, de surcroît avec d'autres co-détenus issus de la détention dite "ordinaire"...En savoir plus...

PREJ 38 : Dérapage

Ce vendredi 5 avril 2019, un Officier du Prej-38 titulaire du titre de « Responsable du Prej » a clairement dérapé ! Alors que celui-ci semble avoir du mal à gérer la pression depuis l’arrivée de notre nouveau Directeur Interrégional, et surtout du mal à supporter la frustration d’avoir perdu une autorité qu’il n’a en fait jamais su exercer, ce Lieutenant a clairement dérapé ce vendredi 5 avril 2019 ! Dans l’après-midi de ce dit vendredi, cet Officier est arrivé, énervé, au niveau de la salle des missions; Interrompant tout le monde, d’un ton agressif, irrespectueux et humiliant il a alors interpellé un agent par son prénom en le tutoyant, le montrant du doigt et lui dit : « Toi , tu es « dispo », tu vas venir avec moi dans mon bureau et tu vas me dire ce que tu as fait depuis ce matin...En savoir plus....

 

CP SEYSSES : Tentative d'agression

Le 02/04/2019, en début d’après-midi, un détenu provoque un violent tapage au 3 ème étage de la MAH1! Le Surveillant décide de se rendre à la cellule ! A l’ouverture de la porte, le détenu est hors de lui car le Surveillant n’a pas le temps de regarder son pécule ! Tout ce tapage pour un pécule !!! Cependant, le mécontent ne s’arrêtera pas là ! Alors que le collègue prend le temps de lui expliquer qu’il a du travail et qu’il ne doit pas frapper à la porte, il donne un violent coup de pied dans sa poubelle en direction du Surveillant , notre collègue repoussera la poubelle à l’intérieur de la cellule ! Comme si cela ne suffisait pas , le détenu déterminé empoignera une poêle et il la jettera violemment en direction du surveillant ! Le Surveillant parviendra in extremis à refermer la porte de la cellule afin d’esquiver l’objet qui se dirigeait droit sur lui...En savoir plus...

CP SEYSSES : Encore des détenus en zone neutre...

Le 3 avril 2019, c'est au tour de la MAH2 de voir des individus se faufiler en zone neutre, pas étonnant vu la qualité de l'obstacle à franchir...Une série de projections sera à l'origine, une fois de plus de cet évenement...En savoir plus...

CP SEYSSES : Sanctions tardives

Aujourd’hui le 03 Avril 2019, soit plus de 10 mois après la décision prise par la DAP de sanctionner les agents du CP de Toulouse-Seysses pour un pseudo mouvement social en janvier 2018, notre «célèbre» DRH, numéro 2 du CP, vient de reprendre du service en notifiant à un collègue une exclusion temporaire de 10 jours dont 5 fermes ! Non, vous ne rêvez pas !!!! C’est incroyable, mais bien vrai !!! Quelle crédibilité trouver à ces sanctions qui datent de plus d’un an ? A ce jour, 79 Surveillants sont postés. Sachant qu'il en faut un minima de 96 pour que les Agents d’équipe aient un planning que nous pourrions considérer comme HUMAIN et ACCEPTABLE, pourquoi accentuer cette hémorragie ? En savoir plus...

LA CGT, oui mais laquelle ?

Il semblerait que la CGT pénitentiaire soit sensible aux écrits du SPS, notamment quand ils touchent à la division syndicale. Elle aurait souhaité que le SPS ne fasse aucun raccourci dans la longue histoire des divisions syndicales. La CGT a parfaitement raison, il faut au moins rappeller quelques dates et évènements qui ont marqué l'histoire du syndicalisme, et ceci, sans ennuyer longuement les lecteurs. Puisque nous en sommes les descendants, l'histoire appartient à nous tous, et pas seulement à une organisation syndicale, qui, plus est, ne peut se réclamer de la vieille et vraie CGT indépendante, telle qu'elle est née en 1895, d'un courant regroupant des militants provenant de nombreux horizons idéologiques...En savoir plus...

CD ARGENTAN : Des parpaings de fatigue...

Monsieur le Directeur, Dernièrement, vous nous avez annoncé que les rondes véhicules allaient être doublées sur le CD Argentan. En effet, sur fond de préconisations et non d’obligations, vous imposez aux agents des rondes supplémentaires au véhicule qui sont inutiles voire dangereuses. Les bornes hyper-métriques du chemin de ronde sont désactivées lors du passage du véhicule, c’est la porte ouverte aux projections massives et un risque d’évasion plus élevé. N’est-il pas plus écologique et économique d’investir dans un grillage extérieur qui soit aussi haut que le mur d’enceinte ? Afin d’avoir véritablement un glacis hermétique...En savoir plus...

PREJ SAINT QUENTIN FALLAVIER : Au détriment de l'humain...

Si pour des raisons d’équité, le bureau local SPS se réjouit de la mise en place du lissage des heures supplémentaires au PREJ-38, il ne peut cependant pas tolérer certaines méthodes appliquées dans ce cadre. Sous une pression permanente, et pour répondre à la hâte aux différentes commandes fixées par notre nouveau Directeur Interrégional, le Responsable du PREJ-38 semble prêt à tout, et notamment à tirer un trait sur le peu d’organisation de la vie privée de ses agents dévoués! En effet, uniquement dans le but de lisser les heures supplémentaires, le Responsable du PREJ-38 s’autorise désormais à modifier le planning des agents la veille pour le lendemain...En savoir plus...

CP SEYSSES : A toi, Pierrot...

Comme un dernier pied de nez, tu as décidé seul de ton départ ! Tu étais imprévisible, courageux, sans peur, parfois insolent et vindicatif, mais toujours juste. Quand Jérôme est parti de Seysses, on s'est retrouvés un peu tous orphelins au SPS avec toi, Louis, Pascal et Nico ! On en a passé des soirées à essayer de trouver nos marques, essayer de trouver un fonctionnement et à refaire la pénitentiaire et le reste d'ailleurs, parce que avant d'être des collègues, syndicalistes, on était des potes, des vrais Potes ! On n’était pas toujours d'accord, entre ta détermination parfois aveugle, le trop pensif Nico et Louis, Pascal et moi au milieu à compter les points en souriant ! Mais on finissait toujours par trouver un terrain d'entente et souvent c'est toi qu'on suivait...En savoir plus...

CD ROANNE : Bureau des légendes

Le Bureau des Légendes » présente « Les Commandements du Surveillant » 1/ À ta sécurité tu veilleras ; En sécurité, tu les effectueras ; - le sondage de barreaux avec barre de sondage pourvue d'une dragonne de maintien anti arrachement, à 2 agents, étage sécurisé ( fermé ). - fouilles à corps, dans les locaux prévus à cet effet au RDC des bâtiments ( salle d'activité, cellules n'en font pas parties…) à 2 agents, en présence du 1er surveillant. -Aucun mouvements de détenus pendant les relèves ou exercice de contre-appel… En savoir plus....

FLASH INFO LETTRES DE CLASSEMENTS

Le bureau RH4 vient de nous informer qu’en raison d’un dysfonctionnement dans le SIRH Harmonie, les lettres de classement n’ont pas pu être éditées en temps et en heure...En savoir plus...

AVIS DE DECES 

Repose en paix Pierrot...Lire l'avis de décès...

SYNDICALISME PENITENTIAIRE : Passé, présent et quel avenir ?

Pour savoir où l'on va, il faut savoir d’où l'on vient... À la suite des mouvements sociaux pénitentiaires de janvier 2018 et du début d'année 2019, nombreux sont les Surveillants à se poser toujours les mêmes questions sur l'absence d'unité syndicale dont ils subissent les préjudices. Pour mieux comprendre les raisons de cette mésentente récurrente, il est important de faire un retour sur le passé du syndicalisme pénitentiaire qui se fond dans l'histoire du mouvement syndical français. Depuis la naissance de la CGT en 1895, les grandes scissions syndicales ont morcelé le paysage syndical français. Quand bien même deux réunifications se soient produites avant et pendant la seconde guerre mondiale, l'instrumentalisation du syndicalisme par le pouvoir politique, est bien à l'origine de toutes ces divisions auxquelles la Fonction Publique n'a pas échappé, tandis que le Droit Syndical lui a été reconnu en 1946...En savoir plus...

CD VAL DE REUIL : 3 agents agressés 

Ce samedi 30 mars, les Surveillants demandent à un détenu du régime fermé, de retirer sa casquette ! L’individu, mécontent, s’emporte et profère des menaces de mort envers nos collègues : « Va niquer ta mère, je vais te baiser fils de pute ! Tu vas voir ce qu’il va t’arriver, je vais te baiser ! » Le détenu sera placé en prévention au quartier disciplinaire. Il se montrera toujours aussi virulent en crachant et en se débattant… Dans cette rébellion, la poignée du bouclier d’intervention casse et 3 agents seront blessés ! Notre premier collègue Surveillant aura son épaule déboitée : 30 jours d’arrêt et 7 d’ITT Le second, aura une luxation du coude : 17 jours d’arrêt et 3 d’ITT...En savoir plus...

CP LORIENT : Communiqué de presse

A peine les braises éteintes, de la mobilisation du personnel suite aux attentats terroristes, sur des surveillants, de Condé Sur Sarthe et Château-Thierry, un nouveau brasier risque d'enflammer les accès du Centre Pénitentiaire de Lorient Ploemeur. En effet l'administration en manque de place pour lutter contre la surpopulation pénale, projette de ré-ouvrir un ancien quartier du Centre Pénitentiaire de Lorient fermé depuis deux ans par manque de personnel...En savoir plus...

CP LORIENT : Intersyndicale

Un COPIL s'est tenu le 22 mars 2019 pour l'ouverture du nouveau quartier arrivants au Rez-De-Chaussée centre. Ce poste pourtant isolé du reste de la détention sera tenu par un seul agent ! Quid alors du binômage, principe tant prisé par notre directeur adjoint ? Malgré l’annonce du déplacement du bureau de la major (actuellement responsable du travail pénitentiaire) sur ce secteur, rien ne permet de prétendre que la sécurité sur ce quartier sensible serait assurée. Nous constatons d’emblée, que l’amplitude horaire 12h du poste, ainsi que les absences prévisibles (Réunions, CPU, CA, CMO...) de la future responsable du QA (que nous apprécions) ne coïncideront pas. Notre directrice nous a avancé l’argument du faible taux d'agressions...En savoir plus....

MA STRASBOURG : On les a eus !

Pour la mise en place de l'unités de détenus violents, La MA de Strasbourg met enfin en application le relevé de conclusion signé en 2018, lors de la grande trahison de l'UFAP…. Les gradés de Strasbourg, les volontaires de L’EQUIPE UDV ainsi que les chauffeurs ont reçu un beau cadeau de la part de notre direction.....Une paire de Magnums.... Les autres surveillants de Strasbourg, continueront eux , à se doter de chaussures correctes sur leur deniers personnels.... Après avoir promis un passage plus rapide au grade de brigadier, si l'on intégrait cette équipe, après nous avoir supprimé des nuits, il était important que CERTAINS soient bien chaussés..... En savoir plus...